terre-cannabis-2

Lorsqu’il s’agit de cultiver du cannabis en terre, il est impératif de choisir ou de créer un mélange qui permettra à vos plantes de donner le meilleur d’elles-mêmes. Le sol, à un niveau basique, est défini comme la couche supérieure de terre dans laquelle poussent les plantes, un mélange composé de restes organiques, d’argile et de particules de roche. Cependant, lorsque l’on confectionne un environnement pour du cannabis de haute qualité, il y a d’autres facteurs à considérer. Le sol varie d’un certain nombre de façons, telles que:

Le niveau de pH
La rétention d’eau
La texture
Les éléments nutritifs
Le drainage
Dans cet article, nous allons voir quels sont les composants qui constituent le meilleur sol pour la culture du cannabis, les conseils pour la confection de votre propre sol, et les options pour les sols pré-mélangés qui vous aideront à garder une culture saine.

Le sol est généralement décrit comme ayant un mélange de sable, de limon ou d’argile. La plupart d’entre nous ont déjà eu les mains sales en jouant dans la terre, vous avez probablement remarqué ces variations.
La texture dirige la structure globale du sol, alors quand vient le temps de mettre vos graines en terre, soyez conscient de ces attributs.

Les sols sablonneux

Taille granulaire importante
PH bas
Avantages : Le drainage, empêche le compactage, facile à travailler et niveaux d’oxygène élevés
Inconvénients: Une rétention d’eau médiocre, sèche rapidement et ne conserve pas bien les nutriments.

Les sols limoneux

Taille granulaire moyenne
Avantages: Naturellement fertile (contient des éléments nutritifs), retient l’eau et stabilise les plantes
Inconvénients: drainage pauvre et facilement compacté

Les sols argileux

Taille granulaire petite
PH plus élevé
Avantages: Fournit des minéraux, retient l’eau et stabilise les plantes
Inconvénients: drainage pauvre, sol lourd, et difficile à travailler

Le terreau pour cannabis

Mélange de sable, de limon et d’argile
PH proche du neutre
Avantages: Drainage, rétention d’eau, naturellement fertile, facile à travailler, rétention d’éléments nutritifs, soutient les micro-organismes et niveaux élevés d’oxygène
Inconvénient: le coût

À quoi ressemble le sol limoneux ?

La meilleure façon d’identifier le sol limoneux est de le toucher. Le sol sablonneux devrait être difficile à compacter tandis que l’argile devrait se compacter en une boule serrée qui ne s’écroulera pas.
Lorsqu’ils sont pressés, les sols limoneux doivent former une boule qui tiendra sa structure momentanément avant de vouloir se séparer en gros morceaux.

La plupart des sols utilisés pour le jardinage seront des sols limoneux. Si vous avez déjà travaillé avec du terreau, vous vous souviendrez que sa composition avait l’air riche et variée, et que la couleur semblait sombre.
Au-delà de la texture et de la couleur, le sol doit avoir une odeur vivante et riche.

Quels terreaux recommandés pour la culture du cannabis

Lorsque vous prospecter dans les magasins de jardinage pour acheter votre terre, vous serez sûrement submergé par les options disponibles. Vous savez maintenant que la plupart de ces sols seront limoneux par définition, mais alors pourquoi y a-t-il autant de types différents? Considérez le type de terre comme la structure de base de votre sol. À partir de là, observez les nutriments, les microorganismes et les autres choses qui améliorent votre sol.

Pour la plupart des cultivateurs débutants, je recommande d’acheter un terreau de qualité qui fournira suffisamment de nutriments à vos plantes pour leur permettre de passer la plus grande partie de leur cycle de croissance sans avoir à ajouter de nombreux engrais et nutriments liquides.
Voici trois types de terreaux que je recommanderais aux cultivateurs débutants.

TERREAU ALL MIX BIOBIZZ -> ICI
BIOCANNA Bio Terra Plus -> ICI
PLAGRON Promix -> ICI

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine les derniers articles du blog.

Share this post