clone-cannabis

Saviez-vous que vous pouvez cloner ou faire des boutures de vos plants de cannabis ?
Il y a énormément d’avantages à cloner une plante plutôt qu’à cultiver à partir d’une graine, et le clonage des plants de cannabis est plus facile que vous ne le pensez.

Qu’est-ce que le clonage et pourquoi cloner une plante de cannabis ?

Il y a deux façons de pratiquer le bouturage du cannabis. La première est la reproduction sexuée, où l’on croise une plante mâle avec une femelle par pollinisation afin de créer des graines. Ces graines peuvent ensuite être plantées pour créer des hybrides génétiques des deux plantes parentes.

La deuxième méthode est le clonage, autrement connu sous le nom de reproduction asexuée. Les clones sont des boutures enracinées qui sont génétiquement identiques à la plante dont elles ont été prélevés.
Le clonage présente de nombreux avantages qui contribuent à sa popularité auprès des cultivateurs.
Si il est exécuté correctement, non seulement le clonage de votre cannabis peut être rentable, mais il peut également offrir à votre culture un nouveau niveau de stabilité et de durabilité.

Grâce au clonage, vous pouvez créer une nouvelle récolte avec des répliques exactes de vos plantes les plus performantes.
Parce que la génétique est identique, vous obtenez une plante avec les mêmes caractéristiques, donc si vous identifiez un bourgeon qui vous parait interessant, vous allez pouvoir cloner la plante dont elle provient afin de produire plus de bourgeons avec les mêmes effets.

Non seulement le clonage vous fait gagner du temps et de l’argent en évitant d’avoir à semer de nouvelles graines, mais vous vous assurez aussi que votre récolte sera génétiquement indiscernable.
De plus, le clonage est la réponse à l’autosuffisance de votre culture. Dans les bonnes conditions, vous pouvez perpétuer un phénotype pour autant de récoltes que vous le désirez, sans avoir à débuter une nouvelle culture avec de nouvelles graines.

A DÉCOUVRIR ÉGALEMENT -> Comment cultiver votre propre plante-mère de cannabis ?

Comment effectuer le clonage des plantes de cannabis ?

Le clonage est relativement simple et ne nécessite que quelques éléments clés :

Un rasoir pour prendre des boutures (essayez de ne pas utiliser de ciseaux lorsque vous prenez des boutures car elles ont tendance à écraser les branches, ce qui rend l’enracinement beaucoup plus dur)
De l’eau
Un milieu d’enracinement
Une hormone d’enracinement
Lors de la sélection des plants mères à cloner, chercher des plantes qui sont en bonne santé, robustes, et qui sont depuis deux mois dans le cycle végétatif. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas attendre, donnez-lui au moins trois semaines avant de prendre votre première bouture, vos nouvelles boutures auront une plus grande chance d’enracinement.
Préparer vos plantes mères pour la coupe nécessitera quelques étapes :

Assurez-vous de ne pas fertiliser votre plante dans les jours qui précèdent la prise de vos boutures.
Cela permettra à l’azote de s’échapper des feuilles de votre plante.
Travailler dans un environnement stérile. Faites tout ce que vous pouvez pour éviter le stress de vos plantes mères et des nouvelles boutures.
Recherchez les branches inférieures qui sont robustes et en bonne santé.
Si vous bouturez dans la laine de roche, faites correspondre la tige avec le trou d’enracinement de vos cubes pour obtenir un bon ajustement. Sinon, regardez pour prendre des boutures entre 20 et 25 cm avec plusieurs noeuds.
Couper aussi près que possible de la tige principale avec votre rasoir à un angle de 45 degrés par rapport à la branche. Cela augmentera la surface de votre espace d’enracinement, favorisant ainsi une croissance plus rapide.
Placez votre nouvelle coupe immédiatement dans l’eau pour éviter la formation de bulles d’air dans la tige. Les bulles empêcheront l’eau de pénétrer dans votre tige et peuvent tuer un nouveau clone.

Après avoir prélevé plusieurs boutures et les avoir transférées dans l’eau, il est temps de couper leurs feuilles pour favoriser la photosynthèse et créer un environnement plus propice à l’enracinement.
Vous pouvez également éliminer toutes les feuilles inutiles vers le bas afin que vos feuilles ne touchent pas le milieu de culture.

À ce stade, vous pouvez tremper vos tiges fraîches dans une hormone d’enracinement.
L’enracinement des gels, des poudres et d’autres hormones peut fournir un soutien supplémentaire pour favoriser une croissance saine. Il en existe une multitude sur le marché, et beaucoup d’entre eux fonctionnent très bien, mais assurez-vous de faire vos propres recherches avant de choisir.
Après une immersion rapide dans l’hormone, transférez vos clones vers son milieu d’enracinement final.

A DÉCOUVRIR ÉGALEMENT -> Cultiver du cannabis à partir de graines ou de clones

Choisissez un milieu d’enracinement pour vos boutures

En ce qui concerne l’enracinement, il existe trois méthodes :

1- Le racinage dans des cubes de laine de roche ou un équivalent. Vous pouvez trouver ces cubes dans n’importe quel magasin de jardinage ou sur des sites spécialisés.

2- Le racinage dans la terre. Lorsque vous utilisez la terre, ne choisissez pas celle qui contient beaucoup de nutriments et assurez-vous de ne pas trop arroser votre sol lorsque de la période d’enracinement de vos clones.

3- Le racinage dans l’eau. Le clonage dans l’eau ne nécessite aucune utilisation d’hormones ou de milieux d’enracinement. Laisser votre bouture dans l’eau et garder là jusqu’à ce que les racines commencent à se développer.

Chacune de ces méthodes ont ses avantages et ses inconvénients. Expérimentez pour voir quelle méthode fonctionne le mieux pour votre environnement de culture. Peu importe, assurez-vous que vos nouveaux clones obtiennent beaucoup d’humidité et de lumière, de préférence 18 heures.

Plantez vos clones de cannabis en terre

Vos racines seront prêtes à être plantées quand vous commencerez à voir une nouvelle croissance végétative sur vos clones. À ce stade, vous devrez peut-être envisager de planter vos clones dans des conteneurs plus grands. Ce processus nécessitera les mêmes soins et la même hygiène que le clonage. Le choc de la transplantation est courant lors du clonage, alors assurez-vous de prendre votre temps et de ne pas trop stresser vos plantes pendant le processus.

Un clonage réussi peut faire des merveilles pour votre culture de cannabis en vous faisant gagner du temps et de l’argent et en assurant une récolte constante. Si votre clonage est fait correctement, vous pouvez assurer une récolte perpétuelle indéfinie qui produira des plantes avec une génétique de qualité.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine les derniers articles du blog.

Share this post